• Vincent Filteau

Fantasy MLB : Top-10 des joueurs de deuxième but

Les joueurs de deuxième but sont les mal-aimés de l’avant-champ des propriétaires de Fantasy en raison du manque de puissance brute à cette position. Cela dit, cette situation change tranquillement depuis deux ans. Au sein du top-5 des joueurs de 2B, il est possible de trouver de la puissance pouvant ajouter de la profondeur à votre alignement. Pour la raison que cette position est trop souvent déconsidérée par bien des propriétaires, il est possible d’obtenir des options intéressantes en fin de repêchage, sans étirer le bras trop longuement pour les obtenir. L’avantage avec les joueurs de deuxième but des années 2020 est qu’ils offrent de la polyvalence à l’avant-champ, certains se retrouvent même dans le champ extérieur quand leurs équipes respectives éprouvent ce besoin. Ils sont des candidats idéals pour vous donner un coup de mains les soirs où certains de vos joueurs prennent congé pour obtenir du repos.



10. Jeff McNeil (Mets de New York)


Crédit: Rich Schultz/Getty Images

En termes de discipline au bâton, il est difficile de trouver un meilleur candidat chez les joueurs de deuxième but que Jeff McNeil. Il offre une combinaison idéale de moyenne au bâton, de faible pourcentage de retraits sur trois prises et de présence régulière sur les sentiers. Ce qui joue en sa défaveur : McNeil ne frappe pas la balle avec aplomb, son pourcentage à ce chapitre en fait foi (26.5%) et représente l’un des pires du baseball majeur. Compte tenu de cette donnée, il est difficile de croire que McNeil fut l’auteur de 23 longues balles en 2019. Cela dit, un scénario où il retrouverait ce type de production est encore plus irréaliste. Une quinzaine de coups de circuit est probablement le plafond pour McNeil en 2021. Il offre cependant de la polyvalence (2B, 3B, OF), des coups sûrs et un OPS au-delà des .800.



9. Keston Hiura, (Brewers de Milwaukee)


Crédit: Christian Petersen/Getty Images

Si Keston Hirua avait poursuivi sur sa lancée de 2019 la saison dernière pour ce qui est de la discipline au bâton, il figurerait assurément dans le top-10 de ce classement. Son pourcentage de retrait sur trois prises a grimé est grimpé à 34.6%, causant une régression majeure de sa moyenne au bâton. Elle est passée de .303 à .212. L’attrait des propriétaires pour Hiura réside dans le fait qu’il claqué presque autant de longues balles en 2020(13) qu’en 2019 (19) –avec 25 matchs en mois. En termes de puissance strictement, Brandon Lowe et Keston Hiura sont les meneurs indéniables de ce classement. De plus, si Hiura parvient à s’approcher de son rendement de 2019(qui a presque fait de lui une vedette instantanée du baseball majeur), il pourrait rapidement devenir l’un des meilleurs investissements que vous pourrez faire à la fin du top-65 de votre repêchage. Un des meilleurs cas de faible risque-grande récompense.



8. Jake Cronenworth (Padres de San Diego)


Crédit: The Athletic

Le titre de la recrue de l’année dans la Nationale a été remis au releveur Devin Williams, mais Jake Cronenworth était sérieusement dans la course. À 26 ans, il fut une recrue tardive, toutefois sa combinaison de puissance relative, de rapidité et de constance au bâton donnent à penser que Cronenworth pourra reproduire des chiffres similaires en 2021. En 54 matchs, il a cumulé 4 coups sur circuit, de 20 points produits et une moyenne de .285, en plus d’avoir pourcentage de présence sur les sentiers de .831. Son pourcentage de retrait sur trois prises s’élevait à 17.4 %, ce qui fait foi d’une bonne discipline. Celle-ci fait partie de ses traits de joueur les plus distinctifs et permet d’anticiper une saison où Cronenworth pourrait cogner une quinzaine de longues balles, obtenir une moyenne minimale de .270, en plus de mettre la balle en jeu avec force et régularité.



7. Cavan Biggio (Blue Jays de Toronto)


Crédit: Vaughn Ridley/Getty Images

Probablement l’un des frappeurs les plus difficiles à cerner, malgré son jeune âge. Il n’est pas reconnu pour sa puissance au bâton ni pour sa discipline au bâton. Toutefois, il sait reconnaître les lancers dont il peut tirer profit. Biggio est parfois trop patient, mais son pourcentage de buts sur balle était de 15.5% en 2020. Il met la balle en jeu et présente un ratio équilibré entre le nombre de doubles et de circuits qu’il frappe dans une saison. C’était le cas en 2019, lors qu’en 100 rencontres, il a cumulé 17 doubles et 16 coups de circuits. Signe encourageant : ce ratio a doublé pendant la saison écourtée de 2020 – 16 doubles, 8 coups de circuits. De plus, Biggio offre de la vitesse sur les sentiers. Cet élément représente un attrait considérable pour les propriétaires de Fantasy, surtout si on tient compte de son haut taux de buts sur balles. Les retraits sur trois prises représentent encore un problème. Pour cette raison, sa moyenne tourne autour de .240. Or, Biggio n’a que 25 ans et sa discipline au bâton pourrait entraîner une baisse significative de ses strikeouts, grâce à son Baseball IQ élevé. Le grand potentiel offensif de Biggio n'est pas un mythe, mais les contacts de qualité doivent se faire plus nombreux – et plus fréquents. Cela dit, il ne sera jamais un frappeur de puissance.



6. Brandon Lowe (Rays de Tampa Bay)


Crédit: Call to the Pen

Comme bien des frappeurs de puissance, la principale lacune de Brandon Lowe est la fréquence de ses contacts de qualité avec la balle. Cela dit, quand il atteint la balle avec le cœur du baril, il est l’un des meilleurs frappeurs du baseball majeur en termes de vélocité de contact. En 2020, il a fait preuve d’une meilleure discipline au bâton, puisque son pourcentage de buts sur balle est passé de 7.6% à 11.2%, alors son pourcentage de retraits sur trois prises a chuté de 34.6% à 25.9%. C’est l’un des signes les plus encourageants pour Lowe en vue de la prochaine saison. Le plus important : Lowe a frappé 14 longues balles en 56 rencontres avec les Rays la saison dernière. Il serait surprenant que Lowe maintienne ce rythme pendant toute une saison, mais il possède le potentiel d’être le meneur pour les coups de circuits chez les joueurs de deuxième but en 2021.



5. Jose Altuve (Astros de Houston)


Crédit: ESPN

Jusqu’à tout récemment, Jose Altuve occupait le premier rang de presque tous les classements de fantasy à la position de deuxième but. Dans la foulée du scandale des Astros, le MVP de l’américaine en 2017 semble avoir perdu ses moyens la saison dernière. Il a éprouvé d’importantes difficultés dans tous les aspects de la frappe, particulièrement avec sa moyenne de .219. N’eut-été de ses exploits du passé, Altuve ne figurerai certainement dans le top-5 du classement. Il faut toutefois lui donner le bénéfice du doute et remettre ses déboires en perspective afin de dresser le portrait juste. Toutefois, il doit cesser de tomber trop facilement dans le piège des balles cassantes. Les lanceurs adverses ont remarqué cette tendance et lui envoient beaucoup moins de balles rapides. C’est ce qui explique en grande partie sa régression en ce qui concerne les longues balles. Altuve n’a que 31 ans. Il n’est donc pas irréaliste de croire qu’il pourrait obtenir près de .300 au bâton et frapper une vingtaine de coups de circuit cette saison.



4. Whit Merrifield (Royals de Kansas City)


Crédit: Charlie Riedel/Associated Press

À 32 ans, Whit Merrifield est encore l’un des meilleurs exemples de constance – et de polyvalence – du baseball majeur. Certains le classeront avec les voltigeurs, mais compte tenu de l’abondance de puissance dans cette catégorie, Merrifield ne se retrouve pas à un rang aussi élevé qu’avec les joueurs de deuxième but. En tant que frappeur, il est probablement ce qui rapproche le plus de Dustin Pedroia : un frappeur discipliné, avec un niveau d’intelligence et d’instincts de baseball supérieur à la moyenne, qui trouve le moyen de mettre la balle en jeu au moment opportun. Merrifield est encore ce frappeur de moyenne qui offre beaucoup de vitesse sur les sentiers. De légers signes de déclins s’observent au bâton (son nombre de retraits sur trois prises est en hausse depuis 2018), mais rien de suffisant pour le déclasser du top-5 des joueurs de deuxième but en 2021. Il représente encore une valeur sûre et sa polyvalence est un bel atout puisqu’il vous permet de le déplacer à votre guise dans l’alignement.



3. Ketel Marte (Diamondbacks de l’Arizona)


Crédit: Sports Productions/Youtube

La saison complète de 2021 nous permettra de déterminer si l’éclosion offensive de Ketel Marte en 2019 fut une anomalie. Il était normal de s’attendre à une légère régression de sa part, mais ses 2 coups de circuit en 45 matchs ont déjà incité bien des analystes Fantasy de jeter la serviette avec lui. Ce qui joue en sa faveur pour une résurgence de sa part : la force de ses frappes quand il obtient un bon contact avec la balle. De plus, Marte est un frappeur discipliné capable de cumuler un pourcentage de présence sur les sentiers oscillant entre .800 et .900. Si Ketel Marte retrouve son équilibre en 2021, il est raisonnable de croire qu’il pourrait frapper 25 longues balles, produire approximativement 80 points produits s’approcher du .300 de moyenne au bâton.



2. Ozzie Albies (Braves d’Atlanta)


Crédit: Michael Reaves/Getty Images

Ozzie Albies n’a disputé que 29 matchs en 2020 en raison d’une blessure, mais l’échantillon réduit offert nous prouve qu’il est encore le deuxième choix unanime dans le classement des meilleurs joueurs de deuxième but du baseball majeur en termes de Fantasy. Pour certains, il est même supérieur à LeMahieu en raison de son immense potentiel n’ayant pas encore atteint sa pleine mesure. Albies offre la meilleure combinaison de puissance, de vitesse sur les sentiers et de constance au bâton. En 2020, il a frappé 6 circuits en 118 présences au bâton, avec une moyenne respectable de .271. La montée de son pourcentage de retraits sur trois prises (passant de 17.5% à 25.4%) est possiblement attribuable au contexte de la saison écourtée. Elle ne devrait pas vous empêcher de le sélectionner dans les premières rondes de votre repêchage.



1. DJ LeMahieu (Yankees de New York)


Crédit: Cooper Neill/Getty Images

Il n’y a pas de meilleur frapper à cette position dans le baseball majeur, que ce soit pour placer la balle en jeu avec force ou pour les longues balles. LeMahieu fut probablement le meilleur frappeur des majeurs durant la saison écourtée de 2020, en plus d’afficher un hallucinant pourcentage de présence sur les sentiers de 1.011. De toute évidence, il ne reproduira pas un tel exploit en 2o21, mais il serait surprenant de voir l’OPS de LeMahieu chuter sous la barre de .900 en raison de sa discipline phénoménale au bâton. Le fait que LeMahieu n’ait jamais frappé 30 longues balles en une saison pourrait inciter certains propriétaires à ne pas le repêcher trop tôt. Cela dit, personne n’offre davantage de constance et de production que lui. Sa moyenne de .336 depuis son arrivée avec les Yankees en fait foi. Rien ne laisse présager que cela changera pour LeMahieu cette saison. Si LeMahieu est encore disponible passé le top-30, saisissez-votre chance.

Posts récents

Voir tout

Abonne-toi!

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc
  • Spotify - Cercle blanc
  • iTunes - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc