• Kevin Dover-Green

Fantasy MLB : Top-10 des lanceurs partants

Lorsque vient le temps d’établir un plan d’avant-repêchage en Fantasy baseball, les stratégies peuvent varier. Certains préfèrent investir tôt dans le hitting, alors que d’autres investiront leur gros change sur le pitching. Quel que soit votre approche, il est primordial de ne pas négliger les lanceurs partants de votre formation. On pourrait avoir tendance à penser qu’ils sont moins importants, du fait qu’ils ne produisent pas des points sur une base quotidienne comme les frappeurs – mais une rotation molle et inconstante vous coulera plus vite que vous ne pourriez le croire. C’est pourquoi, aujourd’hui, on s’intéresse aux meilleurs lanceurs partants qui seront disponibles lors de votre repêchage en vue de la prochaine saison de baseball. Quels sont donc ces aces qui vous mèneront vers un championnat de votre ligue Fantasy?



10. Lucas Giolito (White Sox de Chicago)


Crédit: Charles Rex Arbogast/Associated Press

Statistiques en 2020 : 4 victoires, 3 défaites, 97 strikeouts, ERA de 3.48


Depuis 2019, Lucas Giolito mène la MLB avec pas moins de trois matchs sans point ni coup sûr (no-hitter), dont un l’an dernier lors d’une saison écourtée. Le lanceur des White Sox joue assurément le meilleur baseball de sa carrière et tout porte à croire qu’il continuera sur sa lancée en 2021. Vrai, il ne sera pas confronté à un calendrier facile cette année, mais Giolito est un lanceur responsable qui réussit à limiter les home runs, ce qui se veut une clé de son succès continu. Peut-être que le passé peu glorieux de Giolito est encore frais dans votre mémoire (un faible taux de retraits sur prises de 16% et une moyenne de points mérités peu reluisante de 6.13 en 2018), mais il est temps de pardonner le passé : Giolito semble être devenu un ace du Fantasy que vous pouvez repêcher en toute confiance.



9. Clayton Kershaw (Dodgers de Los Angeles)


Crédit: Harry How/Getty Images

Statistiques en 2020 : 6 victoires, 2 défaites, 62 strikeouts, ERA de 2.16


Peu de joueurs ont autant profité de la saison 2020 écourtée que le lanceur partant des Los Angeles Dodgers, Clayton Kershaw. Il a affiché des chiffres plus qu’impressionnants avec une moyenne de points mérités de 2.16, un WHIP de 0.84 et par-dessus tout, son taux de retraits sur prises a grimpé de 28% après quelques années de déclin dans cette catégorie. Toujours est-il qu’il y a des raisons de croire que Kershaw reviendra à des statistiques moins éloquentes en 2021, dans un contexte d’une saison complète de 162 matchs. On remarque effet une légère régression dans son jeu depuis quelques campagnes, alors que sa moyenne ERA est passée de 1.69 en 2016 à 3.03 en 2019, et sa balle rapide manque de vélocité (seulement 92 mph en moyenne). Néanmoins, il demeure l’un des très bons lanceurs qui seront disponible lors de votre repêchage.



8. Max Scherzer (Nationals de Washington)


Crédit: Mark Brown/Getty Images

Statistiques de 2020 : 5 victoires, 4 défaites, 92 strikeouts, ERA de 3.74


Vous serez peut-être tenté de vouloir repêcher Max Scherzer rapidement quand viendra le temps de sélectionner un lanceur de premier plan pour votre équipe, mais de grâce faites preuve de prudence dans le cas du lanceur des Nationals. Maintenant âgé de 36 ans, Scherzer n’est plus ce qu’il a été par le passé. Dans les faits, la campagne 2020 fut la pire de sa carrière depuis 2012, du temps qu’il évoluait pour les Tigers de Detroit (moyennes WHIP de 1.38 et ERA de 3.74). Ce qui lui vaut encore sa place parmi l’élite des lanceurs partants dans une approche Fantasy demeure son taux de retraits sur prises. Cela dit, les Nationals n'ont pas nécessairement une attaque à tout casser, ce qui signifie que Scherzer pourrait avoir du mal à obtenir le soutien nécessaire afin de gagner des matchs à ce stade-ci de sa carrière.



7. Jack Flaherty (Cardinals de St-Louis)


Crédit: Tommy Gilligan/USA TODAY Sports

Statistiques de 2020 : 4 victoires, 3 défaites, 49 strikeouts, ERA de 4.91


Jack Flaherty représente probablement le meilleur retour d’investissement que vous pourriez obtenir lors de votre repêchage. Les circonstances exceptionnelles auxquelles ont été confrontés les Cardinals de St-Louis l’an dernier ont indirectement eu une incidence dans le jeu du lanceur et il pourrait facilement chuter plus qu’il ne le devrait – à vous d’en profiter si tel est le cas. Les Cardinals ont fait face à une longue sécheresse de temps de jeu due à une éclosion au sein de leur formation la saison dernière, ce qui a sans équivoque affecté la préparation générale de Flaherty. À seulement 25 ans, il n’y a aucun doute qu’il peut non seulement retrouver sa forme de 2019, mais même faire encore mieux que ses 11 victoires, 231 retraits sur prises et 2.75 de ERA. La venue de Nolan Arenado ajoutera une nouvelle dimension offensive à la formation des Cardinals et leurs lanceurs devraient donc bénéficier d’un meilleur support au bâton.



6. Walker Buehler (Dodgers de Los Angeles)


Crédit: Gary A. Vasquez/USA TODAY Sports

Statistiques de 2020 : 1 victoire, 0 défaite, 42 strikeouts, ERA de 3.44


Il est difficile de tirer quelconque conclusion décisive de la saison écourtée de Buehler pour se faire une idée de sa valeur en 2021. D’abord, les Dodgers ont voulu surveiller de près la routine et la charge de travail de leur lanceur, retardant ainsi son début de saison. Au total, il n’a lancé que 36 manches et des poussières réparties sur 8 matchs. Il a donné un peu plus de coups de circuit et de buts sur balles qu’à son habitude, et il n'a gagné qu'un seul match. Mais rien de tout cela n'a de réelle importance : en 2019, Buehler a enregistré sa meilleure campagne en carrière avec 14 victoires en 30 départs. À la fin de la journée, Buehler demeure l'un des véritables lanceurs d'élite du baseball majeur. Considérez-le comme le type de lanceur partant qui pourrait aisément être votre ace du Fantasy pour la prochaine saison.



5. Yu Darvish (Padres de San Diego)


Crédit: John Antonoff/Chicago Sun-Times

Statistiques en 2020 : 8 victoires, 3 défaites, 93 strikeouts, ERA de 2.01


Darvish fut une véritable révélation avec les Cubs de Chicago, l’année dernière. Il a terminé la saison écourtée avec une moyenne de points mérités de 2.01, un WHIP de 0.96 et un taux de retraits sur prises de 31,3%. Maintenant, il s’alignera avec les puissants Padres de San Diego en 2021, ce qui lui assure un support offensif soutenu tout au long de la saison (traduction : il vous gagnera beaucoup de matchs). Malgré le fait qu’il aura 35 ans cet été, rien ne laisse présager un possible déclin imminent dans son jeu, surtout que son taux de buts alloués sur balles a baissé jusqu’à 4,7% l’an dernier. Seul bémol : il passe de la NL Centrale à la NL Ouest, qui est beaucoup plus forte. Toutefois, ce n'est pas une raison pour ignorer Darvish lors de votre recherche d’un lanceur de premier plan pour votre formation et il devrait être des premiers 5 lanceurs à trouver preneur lors de votre repêchage.



4. Trevor Bauer (Dodgers de Los Angeles)


Crédit: Adam Hagy/Getty Images

Statistiques en 2020 : 5 victoires, 4 défaites, 100 strikeouts, ERA de 1.73


Trevor Bauer est le troisième lanceur des Dodgers à se retrouver sur cette liste – et le premier que vous devriez repêcher. Il n'y a pas d'autre façon de décrire la saison 2020 de Bauer que de parler de pure dominance : une moyenne de points mérités de 1.73, un WHIP de 0.79, et un taux de retraits sur prises de 36%. Cela dit, il ne faut pas nécessairement prendre pour acquis que l’ancien des Reds de Cincinnati sera le meilleur lanceur du baseball majeur pour une deuxième saison consécutive et il serait tout à fait légitime de préférer Yu Darvish à Bauer. Mais dans l’éventualité où Bauer maintien des statistiques comparables à celles de 2020 – et considérant qu’il s’est joint à la meilleure formation du baseball majeur, on est en droit de pouvoir affirmer sans peur de se tromper qu’il sera parmi les 5 meilleurs lanceurs partants du Fantasy en 2021.



3. Shane Bieber (Indians de Cleveland)


Crédit: Jason Miller/Getty Images

Statistiques en 2020 : 8 victoires, 1 défaite, 122 strikeouts, ERA de 1.63


La saison écourtée de Bieber fut littéralement parfaite : il a terminé au sommet des catégories pour la meilleure moyenne de points mérités (1.63) et pour les retraits sur prises (122), retirant 41,1% des frappeurs qu’il a affronté. De plus, le lanceur des Indians a limité ces frappeurs à une moyenne au bâton aussi basse que .167. Le seul point négatif qu’on pourrait lui trouver en vue de la prochaine saison est qu’il pourrait avoir du mal à gagner beaucoup de matchs en raison des changements de personnel au sein de la formation des Indians. Cela dit, repêchez Bieber avec confiance – il fait partie de l'élite des lanceurs partants du Fantasy.



2. Gerrit Cole (Yankees de New York)


Crédit: Vincent Carchietta/CBS Sports

Statistiques en 2020 : 7 victoires, 3 défaites, 94 strikeouts, ERA de 2.84


Un autre bon exemple qu’il faut ni plus ni moins évaluer la dernière saison écourtée avec un grain de sel est Gerrit Cole. L’an dernier, lors de deux départs consécutifs, Cole a connu une mauvaise séquence : il a accordé cinq points mérités en cinq manches contre Atlanta pour ensuite accorder quatre points mérités en cinq manches contre les Rays. Il s’agit d’un petit échantillon qui pèse lourd sur les statistiques globales dans un contexte de saison écourtée. Cela étant, lors de ses 10 autres départs de la saison, l’ancien des Astros a maintenu une moyenne de points mérités de 1.99 en 63 manches lancées. Conclusion? Cole a connu une excellente première saison dans le Bronx et il devrait continuer sur sa lancée en 2021, où il devrait terminer parmi les trois meilleurs lanceurs du Fantasy.



1. Jacob deGrom (Mets de New York)


Crédit: Jim McIsaac/Newsday

Statistiques en 2020 : 4 victoires, 2 défaites, 104 strikeouts, ERA de 2.38


Jacob deGrom est probablement le lanceur le plus intriguant à l’aube de la saison 2021 de Fantasy et vous devriez sérieusement songer à investir votre choix de premier tour sur lui si vous parlez dans la deuxième moitié de la première ronde. Le lanceur des Mets représente un pari sûr avec un impressionnant taux de retraits sur prises de 38,8% (contre seulement 6,7% de buts sur balles) et une vitesse moyenne de 98,6 mph pour sa balle rapide. De plus, deGrom aura devant lui une équipe qui devrait générer plus de victoires en 2021. L’acquisition de Francisco Lindor, notamment, améliore drastiquement les Mets, autant défensivement qu’en attaque. Bref, deGrom risque fortement (et à juste titre) d’être le premier lanceur à trouver preneur lors de votre repêchage, alors ne tardez pas trop si vous désirez le repêcher – faibles sont les chances qu’il passe le premier tour.


53 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout