• Kevin Dover-Green

Une défaite qui sera bénéfique pour les Steelers

La saison parfaite n’est plus: les Steelers de Pittsburgh ont subi un premier revers cette saison, 23-17 contre la formation de Washington. La réalité est que les Steelers se devaient de perdre au moins un match avant le début des séries éliminatoires et le match contre Washington était celui qu’on pouvait se permettre d’échapper du côté de Pittsburgh. En perdant un premier match en dehors de la conférence – leur dernier contre une équipe de la NFC, la troupe de Mike Tomlin conserve le bri d’égalité sur les Chiefs de Kansas City et du fait même, le premier rang dans la AFC.


La défaite d’hier soir sera bénéfique sur plusieurs points pour les Steelers. D’abord, une saison parfaite n’est plus envisageable et la pression superfétatoire de terminer 16-0 qui pesait inévitablement sur l’équipe peut finalement tomber. Les médias et les partisans accordaient une importance démesurée à l’impertinence que représente une saison parfaite. Comme Ben Roethlisberger l’a mentionné il y a quelques semaines, « le but n'est pas de rester invaincu. Le but est de gagner un Superbowl ». Il aurait été peu souhaitable pour les Steelers d’arriver en séries avec une fiche invaincue, car le manque d’adversité rencontrée en saison régulière peut couler rapidement une équipe en séries éliminatoires. Il faut apprendre à se relever d’une défaite. C’est dans ces moments moins reluisants que l’on peut travailler sur ses lacunes – et les Steelers de Pittsburgh en ont, malgré leur fiche de 11-1.


Plus concrètement, la défaite arrive pile-poil pour les Steelers. Leurs quatre prochains affrontements sont contre les Bills à Buffalo, à Cincinnati contre les Bengals, de retour à Pittsburgh pour y affronter les Colts puis à Cleveland contre les Browns pour conclure le calendrier régulier. Ce dernier sprint avant la ligne d’arrivée est le plus difficile de la saison pour les Steelers jusqu’ici. Outre les pauvres Bengals, les prochains adversaires des Steelers combinent pour 26 victoires et 10 défaites. Sans rappeler que trois de ces quatre duels seront sur les terrains adverses. Sans équivoque, la défaite gênante d’hier est reçue comme une gifle en plein visage à Pittsburgh. Et c’est très bien comme ça; elle était nécessaire. Un wake-up call ne pouvait arriver à un meilleur moment, et les Steelers seront prêts à rebondir dimanche soir prochain, lorsqu’ils affronteront les Bills de Buffalo.


Après coup, un dossier de 11-1 est somme toute plus que respectable et toutes les bonnes équipes vont, tôt ou tard, perdre un match qu’elles devraient normalement remporter. On pense notamment aux Seahawks de Seattle qui ont perdu contre les Giants de New York et leur quart-arrière remplaçant, dimanche dernier. Ou encore aux Colts d’Indianapolis, la seule équipe à perdre contre les Jaguars de Jacksonville. Les Chiefs ont perdu sur leur propre terrain contre les Raiders de Las Vegas. Ces mêmes Raiders étaient vaincus par les Jets (0-12) avant que New York ne donne la victoire à Vegas sur un plateau d’argent – viva la Trevor Lawrence. Ce n’est donc tout simplement pas le temps de paniquer du côté de Pittsburgh. Vrai, peu de gens auraient prédit une défaite contre la formation de Washington, mais peu de gens auraient également prédit, en début de saison, que les Steelers seraient au premier rang de la NFL après 13 semaines d’activités.


Sur une autre note, la réalité d’une saison de football dans le contexte de la pandémie commence naturellement à peser lourd sur les Steelers et c’est indéniable. Ces derniers se voient forcés de disputer trois matchs en l’espace de douze jours, sans oublier que la NFL avait retiré leur semaine de congé prévue pour la semaine 8, lorsque les Titans étaient aux prises avec des cas positifs au virus au sein de l’organisation. Au final, le manque de repos a peut-être quelque chose à voir avec les nombreux joueurs à tomber au combat récemment pour les Steelers. Bud Dupree, Steven Nelson et Chris Boswell se sont tous blessés lors du dernier match contre les Ravens, puis Robert Spilane et Joe Haden n’ont pas terminé la rencontre d’hier soir et ne seront vraisemblablement pas disponibles contre les Bills. La troupe de Mike Tomlin était par ailleurs déjà privé de Maurkice Pouncey et James Conner.


Cela dit, rien n’excuse une défaite contre Washington et on ne peut discréditer le travail de ces derniers. La défensive de Washington, menée par la recrue Chase Young, a été dominante et efficace, réalisant des jeux clés à des moments opportuns, notamment sur deux 4e essai des Steelers. Leur quart-arrière Alex Smith, qui est venu en relève à Kyle Allen au début du mois de novembre, poursuit son inspirant retour dans la NFL. Il se verra assurément remettre le prix du Comeback Player of the Year. De l’autre côté, le manque d’exécution a ultimement coulé Pittsburgh avec pas moins de 7 ballons échappés par les receveurs, ce qui porte le total à 31 passes échappées cette saison – 10 de plus que n’importe qu’elle autre équipe. L’entraîneur-chef Mike Tomlin a d’ailleurs voulu passer un message à ses receveurs, mardi, au lendemain de la défaite: « Ils peuvent attraper le ballon ou être remplacés par ceux qui l'attraperont. »


Bref, les Steelers de Pittsburgh doivent maintenant se regarder dans le miroir et apprendre de ce premier revers. Défensivement, la profondeur sera de nouveau mise à l’épreuve avec les blessures à Joe Haden, leur meilleur demi de coin, et à Robert Spilane qui comblait déjà la perte du secondeur Devin Bush. Steven Nelson devrait néanmoins être de retour pour l’affrontement de dimanche prochain. Du côté de l’attaque, les retours du porteur de ballon James Conner et du joueur de ligne Maurkice Pouncey aideront grandement les Steelers à établir un jeu au sol efficace. Cette facette du jeu a été passablement déficiente en leurs absences. Maintenant, si les Steelers souhaitent passer un message à la suite de leur première défaite et ainsi faire taire leurs détracteurs, ils devront connaître leur meilleur match de la saison lorsqu’ils voyageront à Buffalo pour y retrouver les Bills. Une victoire dimanche améliorerait non seulement leurs chances de conserver le précieux premier rang au classement de la AFC, mais ils pourraient du même coup se solidifier en tant que sérieux aspirants aux redoutables Chiefs de Kansas City.

33 vues0 commentaire

Abonne-toi!

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • Instagram - Cercle blanc
  • Spotify - Cercle blanc
  • iTunes - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc